valleedulot.com - Entente Interdépartementale du Bassin du Lot - Quelques chiffres

La vie de
la rivière
Visites virtuelles Version française Version anglaise

S'abonner à la Newsletter

bandeau

Revenir à l'accueil| Le bassin versant du Lot | Présentation | Quelques chiffres

Quelques chiffres

 

Le territoire du bassin versant du Lot

Carte du territoire du bassin versant du Lot

  • 5 Départements : Lozère, Cantal, Aveyron, Lot, Lot-et-Garonne
  • 4 Régions : Languedoc-Roussillon, Auvergne, Midi-Pyrénées, Aquitaine
  • superficie totale de 11 500 km2
  • 590 communes concernées (70 cantons) regroupant une population permanente de plus de 360 000 habitants et une population saisonnière supérieure à 200 000 personnes.
  • patrimoine bâti et naturel remarquable et diversifié.
  • 6 000 km de rivières et cours d’eau, dont 480 km pour le Lot, 170 km pour la Truyère, 101 km pour le Célé et plus de 3 500 ha de plans d’eau.
  • Le Lot prend sa source en Lozère au flanc de la montagne du Goulet (48 - Lozère) et se jette dans la Garonne à Aiguillon (47 – Lot-et-Garonne).
  • Fréquentation touristique supérieure à 450 000 journées / an.
  • Activités liées à l’eau très développées avec plus de 500 000 contacts / eau / an : baignade, pêche, canoë-kayak, voile, aviron…
  • Lot domanial rendu navigable sur une longueur qui à terme fera 280 km, en interconnection avec la Baïse et le canal des Deux Mers (voies navigables du Grand Sud : le plus grand bassin de navigation fluviale du Sud de l’Europe avec 1 000 km navigables).
  • Hydroélectricité très importante avec une productibilité moyenne de l’ordre de 5 000 GWh : grands barrages EDF du Lot amont et de la Truyère et plus de 30 usines hydroélectriques sur le Lot domanial. La chaîne Truyère est reconnu d'intérêt national.
 

Falaises

Qu’est ce qu’un bassin versant ?

Comme un pays, un bassin versant a des frontières. Ce sont des frontières naturelles. Elles suivent la crête des montagnes. On appelle ces frontières les « lignes de partage des eaux ». Les gouttes de pluie qui tombent sur un versant de la montagne s’en vont rejoindre la rivière. Les gouttes de pluie qui tombent sur l’autre versant vont alimenter une rivière voisine. Le bassin versant a la forme d’une vallée.

Les gouttes de pluie peuvent aussi parfois s’infiltrer dans la roche et former des réservoirs ou nappes souterraines. Il existe alors une circulation souterraine des eaux.

 
 
Haut de page