valleedulot.com - Entente Interdépartementale du Bassin du Lot - Etiage 2011

La vie de
la rivière
Visites virtuelles Version française Version anglaise

S'abonner à la Newsletter

bandeau

Revenir à l'accueil| Le bassin versant du Lot | Etiages | Etiages du bassin | Etiage 2011

L'étiage du bassin du Lot en 2011 :

 

C'est par sa précocité et par sa durée que l'étiage 2011 a marqué l'ensemble du bassin du Lot. Certains minimums historiques ont été franchis, avec parfois plus de 50 ans d'ancienneté.
L'Entente Lot, comme chaque été, réalise un suivi détaillé et continu de la situation sur le bassin du Lot, pour prévenir et avertir d'éventuelles difficultés auprès des acteurs et usagers de l'eau.

Durant cet étiage, tous les débits d'objectifs des rivières ont été dépassés, sauf sur les cours d'eau réalimentés, comme le Lot.

En cette fin novembre, le manque de précipitation n'a pas permis de sortir des débits d'étiage sur l'ensemble du bassin du Lot, comme vous pouvez le suivre en direct sur : la vie de la rivière.

 

DCR franchis, durant au moins 1 journée, sur le bassin du Lot en 2011 (de l'amont vers l'aval du Lot):

  • Lot à l'aval de Mende (48)
  • Bramont à St-Bauzile (48)
  • Lot à Balsiège (48)
  • Colagne à Monastier-Pin-Mories (48)
  • Truyère à Serverette (48)
  • Dourdou à Conques (12)
  • Riou mort à Viviez (12)
  • Célé à Figeac (46)
  • Célé à Orniac (46)
  • Vert à Labastide-du-Vert (46)
  • Lède à Casseneuil (47)
 

DOE franchis, durant au moins 1 journée, sur le bassin du Lot en 2011 (de l'amont vers l'aval du Lot) :

  • Lot à l'aval de Mende (48)
  • Bramont à St-Bauzile (48)
  • Lot à Balsiège (48)
  • Colagne à Monastier-Pin-Mories (48)
  • Boralde de St-Chély à Castelnau-de-Mandailles (48)
  • Truyère à Serverette (48)
  • Truyère à Malzieu-Ville (48)
  • Dourdou à Conques (12)
  • Riou mort à Viviez (12)
  • Rance à Maurs (15)
  • Célé à Figeac (46)
  • Célé à Orniac (46)
  • Vert à Labastide-du-Vert (46)
  • Thèze à Boussac (46)
  • Lède à Casseneuil (47)
  • Lot à Coutet (47)
 

Plus de détails lors de la parution du "bilan de l'étiage  2011" sur le bassin du Lot, par l'Entente Lot (à suivre sur le site internet).

 

Débit d'Objectif d'Etiage (DOE) en 2011 ?

La totalité des DOE du bassin du Lot ont été franchis au moins durant une journée en 2011, excepté sur les cours d'eau réalimentés comme la Lémance et le Lot (aval d'Entraygues). Etant donné la précocité de la sécheresse, et de la complexité de la réalimentation du Lot, seule la station d'Aiguillon a été temporairement sous son DOE durant une journée, au tout début de la réalimentation (très temporairement cela est beaucoup plus régulier).

Comme son nom l'indique un DOE est un objectif à respecter, il peut parfois être franchi dans des années très sèches, comme 2011.

 

Le soutien d'étiage du Lot domanial en 2011 :

 

Le soutien d’étiage 2011 a été marqué par une sécheresse historique combinée aux maintenances exceptionnelles de certaines grandes retenues du Massif-Central servant à la réalimentation du Lot (situées en Aveyron et dans le Cantal). Il a été nécessaire de concilier les usages et activités économiques à la fois à l'amont du bassin (sur les retenues) et à l'aval (prélèvements et usagers sur le Lot), pour ne léser ni les milieux aquatiques, ni le multi-usage de l'eau. L'Entente Lot, qui gère la réalimentation du Lot, a ici joué pleinement son rôle pour informer et améliorer la gestion équilibrée de l'eau sur le bassin du Lot.

 

Qu'est ce que le soutien d'étiage du Lot ?
Cliquez-ici pour découvrir l'article consacré à cette opération annuelle, depuis 1989, grâce à une convention entre l'Entente Lot et EDF, et qui est piloté par l'Entente.

 

Le débit naturel reconstitué est un calcul qui permet d’estimer ce que serait le débit naturel de la rivière, c'est-à-dire en l’absence de barrage et d’une réalimentation.

 

Calcul du débit naturel reconstitué à l'aval d'Entraygues et comparaison avec quelques années sèches

La sécheresse 2011 sur le bassin du Lot, se démarque des autres années par sa précocité (déficit pluviométrique dés janvier) et sa durée.

Les pluies survenues, sur l'ensemble du bassin, durant la 2e quinzaine de juillet ont été très salutaires pour le bassin, alors que la demande en prélèvements agricoles était à son maximum.

 

Calcul du débit naturel reconstitué à l'aval d'Entraygues et comparaison statistique

 
 

Commentaires

Liste des commentaires

 
Réagissez à cet article

 
Haut de page